es eu en

Buscar en la web

Recursos para educar

Personas refugiadas

Actividades

Reconstruisons notre histoire

Il y a eu toujours des inmigrants ou déplacées? Connaissons-nous des cas dans notre milieu ? Sont-elles des situations semblables à celles qui vivnet les personnes migrantes ou déplacées d’aujourd’hui?
Demandez aux élèves de se procurer une photo d’un membre de leur famille ou d’une personne de leur entourage qui a vécu un processus de migration (de la campagne à la ville ou vers un autre pays) et demandez-leur de faire des recherches sur ce processus.
Chaque élève remplit une fiche en y collant la photo et en y écrivant les informations demandées. Toutes les fiches sont comparées et les élèves s’entretiennent sur les points qui ont le plus attiré leur attention. Les fiches sont alors placées à un endroit visible. Il s’avère intéressant de réfléchir sur les mouvements migratoires qui se sont produits et de les mettre en relation avec le mouvement de personnes constaté aujourd’hui. Fiche 5.1.
Idée: On peut faire des vidéos et un petit montage

Chansons sur les immigrants et les réfugiées

Connaissez-vous des chansons qui ont comme sujet les personnes réfugiées et les déplacées ? Quels sont les musiciens qui chantent ces sujets?
Articulez le travail autour de trois chansons qui font réfléchir sur la situation des réfugiés ou des personnes immigrantes: Extranjeros et Raíz de Pedro Guerra, Clandestino de Manu Chao. On peut aussi suggérer au groupe de rechercher d’autres chansons sur le même sujet en français. C’est important qu’ils ramènent les paroles de la chanson trouvée.
Demandez à chaque groupe d’écouter attentivement les paroles et la mélodie de la chanson. Après l’avoir écoutée une ou deux fois, demandez aux élèves de partager leurs idées et leurs sentiments sur cette chanson. Demandez alors aux enfants de composer une chanson sur la musique de leur choix en se basant sur ces sensations et ces idées. Présentez ensuite chaque chanson crée à l’ensemble de la classe.
Pour finir, associez les idées et identifiez les concepts jugés comme des préjudices pour les personnes immigrantes et les réfugiés et s’interroger sur la contribution de notre chanson à les briser. Si tel est le cas, envisagez de la chanter à l’occasion d’un événement organisé dans votre école ou lycée (ou par votre groupe) afin de sensibiliser d’autres personnes. Il est important de mettre l’accent sur la situation concrète des personnes qui vivent dans les camps de réfugiés (rigueur des lieux, insécurité, conditions précaires, manque des ressources, manque de liberté, etc.).

Dans le sac à dos

Qu’avez-vous ressentis en apprenant que vous deviez fuir de la maison, votre pays, votre ville ? Quel type de choses voudriez-vous les emporter?
Demandez au groupe de se mettre dans la peau des nombreuses personnes de la planète qui doivent abandonner leur maison pour sauver leur vie en lisant le texte de la fiche 1.1.
Laissez cinq minutes aux élèves pour écrire la liste de choses qu’ils déposeraient dans leur sac à dos. Une fois le délai écoulé, les élèves n’ont plus le droit d’écrire et doivent accepter de n’emporter que ce qu’ils ont noté.
Divisez la classe en petits groupes, ces derniers devant présenter leur liste et débattre de l’utilité ou de la possibilité d’emporter tout ce qui est noté. Fixez une limite de temps afin qu’ils éliminent certaines choses et qu’ils spécifient la nature de ces choses (quels aliments?, quels vêtements?, etc.). Une fois la durée écoulée, il ne doit rester plus de cinq objets/choses par personne.
Après on fait un débat, fiche 1.2

Perspectives passées, actuelles et futures

Que nous offrent les dessins et les témoignages des enfants réfugiés? comment serions-nous dans ces circonstances?
Divisez les élèves en trois groupes et proposez-leur de repasser les témoignages et dessins réalisés dans un camp de réfugiés et de personnes déplacées situé au Libéria, fiche 2.1.
Les dessins sont distribués en trois blocs: passé, présent et futur. Chacun des groupes doit analyser l’un des blocs. L’intérêt consiste tout d’abord à ce que les élèves décrivent ce qu’ils voient sur les dessins, pour ensuite s’imager ce que cela représente. Ils doivent alors noter ce qui attire le plus leur attention et rédiger un petit texte expliquant ce que les dessins leur ont appris sur la vie et les sentiments de ces personnes.
Suggestion: le texte est disponible en anglais et en espagnol afin de pouvoir travailler en langue étrangère.

Personnes réfugiées, déplacées et migrantes

Qu’est ce qu’un réfugié, une personne déplacée et une personne migrante? Sauriez-vous faire la distinction entre ces trois situations? Connaissons-nous leur nombre sur la planète? Quelle est leur réalité? Ont-elles de l’espoir, du peur? Quels sont leurs droits et leurs obligations?
Commencez par une séance de brainstorming pour vous faire une idée sur les connaissances des élèves sur le sujet.
Donnez la fiche 3.1 avec des données et d’information sur le sujet dans les webs de référence.
Proposez un travail par groupes afin que les élèves fassent des recherches sur les personnes réfugiées, déplacées et migrantes (leur nombre, la raison de ce déplacement, leur provenance, les lieux de destination les plus fréquents, etc.). Introduisez la situation des réfugiés et des déplacés qui vivent dans les camps de réfugiés.

Témoignage

Connaissez-vous le conflit de Darfur? Imaginez-vous l’impact dans la vie des personnes la situation de chercher refuge dans une place loin de leur terre? Quelles sont les conséquences pour la famille, économiques, éducatives de cette situation?

Causes de l'asile

Pourquoi des millions de personnes de la planète sont contraintes de quitter leur foyer et leurs terres pour survivre? Pourquoi les conflits et les guerres entraînent-ils ces situations?
En groupe, analysez les pages d’un journal consacrées aux affaires internationales en choisissant un article qui aborde le sujet d’une région en guerre ou en conflit dans n’importe quel endroit du monde. À l’aide de ce journal et d’autres sources (consultez les ressources complémentaires), les élèves doivent analyser les causes du conflit, déceler les conséquences sur la population et déterminer si celui-ci a débouché sur la fuite de personnes (réfugiées ou déplacées).

Connaître le Service Jésuite aux Réfugiés (JRS)

En quelle année a-t-il été créé? Qui est le fondateur? Quelle est sa mission? Où intervient-il?

En se plongeant dans la page web du Service Jésuite aux Réfugiés

¿C’est Internet une façon adéquate de transmettre l’information? Est-ce que l’impact visuel et la configuration d’une page web a de l’influence dans la perception du message?
Nous divisons la salle de classe en plusieurs groupes et nous proposons, d’abord, réviser la page web du Servicio Jesuita a Refugiados (SJR) de Colombia et nous analysons et prenons les informations importantes en ce qui concerne le travail de cette organisation. Plus tard, nous comparaisons l’information obtenue avec celle du document de Luis Magriñá à propos du travail que le SJR accomplie avec les réfugiés et réfugiées (fiche 2.1) et nous répondons aux questions de la fiche 2.2.
Nous mettons en commun le travail accompli dans les groupes et, plus tard, en groupes, nous les demandons de penser comment on pourrait concevoir cette page web ou quelle seront les changements à faire dans cette page web pour ajouter et/ou souligner ce qui est le plus important.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

¿Cómo trabajar con las personas refugiadas?

¿Qué injusticias sufren las personas refugiadas? ¿Cómo se debe trabajar con las personas excluidas y refugiadas? ¿A qué tipo de necesidades hay que responder?

Comment travailler avec les personnes réfugiées?

Quelles sont les injustices qui souffrent les personnes réfugiées? Comment devons nous travailler avec les personnes exclus et réfugiées? Quelles sont les types de besoins à répondre?
Nous commençons avec une “pluie” d’idées afin de savoir:
Que connaissons nous des personnes réfugiées et déplacées et
Comment pensons nous qui sentent les personnes réfugiées et déplacées
Quels sont les choses dont on besoin ces personnes
Plus tard nous demandons de lire individuellement le document de Lluis Magriñá (fiche 3.1). Apres ça, nous organisons des différents groupes et demandons à chaque groupe de commenter ce qui attire le plus leur attention dans le texte. En concret on leur demande de dialoguer sur les questions suivantes: Que c’est de surprenant dans la vie des personnes réfugiées ? Et de l’aide offerte par le Service Jésuite aux Réfugiés? Pensez-vous qu’il y a des choses qui sont plus nécessaires que d’autres? Pour quoi?
Après une mise en commun, nous rédigeons une proposition ou manifeste de comment devrai être le travail avec les personnes réfugiées bien dans le Nord que dans le Sud. Nous les lisons à haute voix et choisissons un d’entre eux pour l’envoyer à un média prochain. Nous pouvons faire une grande affiche pour la salle de classe.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

¿Es posible crear un horizonte de futuro para las personas refugiadas?

¿En qué países del mundo hay mayor número de personas refugiadas? ¿Qué diferencia existe entre una persona refugiada y una desplazada? ¿Qué injusticias sufren las personas refugiadas? ¿Qué tipo de necesidades atiende principalmente las organizaciones que trabajan a favor de las personas refugiadas?

C’est possible de créer un horizon de futur pour les personnes réfugiées?

Dans quels pays du monde il y a un mayeur nombre de personnes réfugiées? Quelle est la différence entre une personne réfugiée et une déplacée? Quelles sont les injustices qui souffrent les personnes réfugiées? Quels types de besoins sont aidés par les organisations qui travaillent pour les personnes réfugiées?
Nous commençons avec une “pluie” d’idées disposés comme des cartes dans une Carte Peters dont on doit signaler:

¿Qué sabemos de Liberia?

¿Cuál es la ubicación geográfica de Liberia? ¿Qué conocemos de sus gentes, su economía, su política?

Que connaissons-nous de Liberia?

Quelle est la situation géographique de Liberia? Que connaissons-nous des ses personnes, son économie, sa politique?
Nous proposons chercher sur Internet de l’information sur Liberia. Nous divisons cinq groupes pour accomplir la recherche suivante:

© 2011 ALBOAN - Padre Lojendio, 2, 2º 48008 – Bilbao - Teléfono: 944 151 135 CC Licencia de Creative Commons