es eu en

Materialak bilatu

Bilaketa aurreratua

Heziketa baliabideak

Konta ezazu ondo

Sentimenduak eta pertsona arteko komunikazioa

Jarduerak

Histoire partagée

Comment imaginons-nous la vie d’un enfant dans un camp de réfugiés? Comment passent-ils le temps? Comment est leur école?
L’activité consiste à créer une histoire à partir de mots, de dessins ou d’objets que l’on colle sur le tableau ou à un endroit visible.
Pour le faire nous devons préalablement préparer une boîte-surprise dans laquelle il aura déposé des objets, des photos (une mère, un père, un garçon, une fille, une maison, un livre, un crayon, un ballon, un camp de réfugiés, une valise, des gens qui marchent, un seau, une toile, etc.) ou des mots (marcher, quitter, camp de réfugiés, école, nous nous entraidons, nous coopérons, avec toi et avec moi, nous partageons les tâches, etc.).

Personnes réfugiées, déplacées et migrantes

Qu’est ce qu’un réfugié, une personne déplacée et une personne migrante? Sauriez-vous faire la distinction entre ces trois situations? Connaissons-nous leur nombre sur la planète? Quelle est leur réalité? Ont-elles de l’espoir, du peur? Quels sont leurs droits et leurs obligations?
Commencez par une séance de brainstorming pour vous faire une idée sur les connaissances des élèves sur le sujet.
Donnez la fiche 3.1 avec des données et d’information sur le sujet dans les webs de référence.
Proposez un travail par groupes afin que les élèves fassent des recherches sur les personnes réfugiées, déplacées et migrantes (leur nombre, la raison de ce déplacement, leur provenance, les lieux de destination les plus fréquents, etc.). Introduisez la situation des réfugiés et des déplacés qui vivent dans les camps de réfugiés.

Connaître le Service Jésuite aux Réfugiés (JRS)

En quelle année a-t-il été créé? Qui est le fondateur? Quelle est sa mission? Où intervient-il?

Comment travailler avec les personnes réfugiées?

Quelles sont les injustices qui souffrent les personnes réfugiées? Comment devons nous travailler avec les personnes exclus et réfugiées? Quelles sont les types de besoins à répondre?
Nous commençons avec une “pluie” d’idées afin de savoir:
Que connaissons nous des personnes réfugiées et déplacées et
Comment pensons nous qui sentent les personnes réfugiées et déplacées
Quels sont les choses dont on besoin ces personnes
Plus tard nous demandons de lire individuellement le document de Lluis Magriñá (fiche 3.1). Apres ça, nous organisons des différents groupes et demandons à chaque groupe de commenter ce qui attire le plus leur attention dans le texte. En concret on leur demande de dialoguer sur les questions suivantes: Que c’est de surprenant dans la vie des personnes réfugiées ? Et de l’aide offerte par le Service Jésuite aux Réfugiés? Pensez-vous qu’il y a des choses qui sont plus nécessaires que d’autres? Pour quoi?
Après une mise en commun, nous rédigeons une proposition ou manifeste de comment devrai être le travail avec les personnes réfugiées bien dans le Nord que dans le Sud. Nous les lisons à haute voix et choisissons un d’entre eux pour l’envoyer à un média prochain. Nous pouvons faire une grande affiche pour la salle de classe.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

C’est possible de créer un horizon de futur pour les personnes réfugiées?

Dans quels pays du monde il y a un mayeur nombre de personnes réfugiées? Quelle est la différence entre une personne réfugiée et une déplacée? Quelles sont les injustices qui souffrent les personnes réfugiées? Quels types de besoins sont aidés par les organisations qui travaillent pour les personnes réfugiées?
Nous commençons avec une “pluie” d’idées disposés comme des cartes dans une Carte Peters dont on doit signaler:

Horizons de passée, présent et future

Avons-nous pensée comment a été notre vie, comment est elle maintenant et quelles sont nos illusions pour le futur? Avons-nous pensée quelquefois comment sentent son passée, présent et futur les réfugiés et réfugiées?
Nous proposons au groupe de faire trois dessins: le premier pour exprimer comment était leur vie avant; le deuxième comment est cette vie maintenant et le troisième, comment sera leur vie à la fin de cette étape de formation. Nous les demandons d’exprimer dans les dessins des personnes avec lesquelles ils ont une relation, les actions qu’ils font, son état d’âme, les pensées, les préoccupations…

Mineurs, comme nous?

Que connaissons-nous sur les mineurs en situation de risque dans notre entourage? Quels sons les types de risques des mineurs dans notre société? Quels sont les types de risques des mineurs de l’Afrique occidentale?
Nous travaillons en groupes et d’abord nous faisons une pluie d’idées exposées dans le tableau sur ces questions: Que signifie pour nous l’expression mineurs en situation de risque? Qui sont-ils? Quelles sont les situations que nous connaissons? Comment sont ces situations? Où se trouvent ces mineurs, dans nos villes ou banlieues? En deuxième lieu, nous exposons les réponses à ces questions à travers d’une carte de notre banlieue ou ville et nous essayons d’identifier les endroits où ils se trouvent, où ont –ils de réunions.
Nous pourrons nous mettre en contact avec des organisations qui travaillent avec eux et elles pour mieux connaître leur situation et améliorer notre carte. On propose un modèle d’interview dans la fiche 10.1.
Dans la salle de classe nous parlons du résultat des interviews, nous le plaçons dans la carte avec l’identification des organisations qui travaillent avec eux et elles.
Finalement nous pensons à ce que nous pouvons faire et avec qui pouvons-nous compter.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

Motibatzeko hizketaldia

Pepe Eskeleto irakurgaiarekin gorputzaren gaia hasiko dugu, gorputz atalei eta beren zainketari buruzko hitzaldi batekin jarraitzeko errespetuzko eta entzute aktiboko jarrerei arreta berezia emanda, gatazkei aurre emateko ezinbesteko elementuak.

Har ditzagun ikasgelaren neurri zehatzak!

Aktibitate honetan eskolaren gune ezberdinak neurtuko ditugu geure gorputzeko atalak erabilita (eskuak, hatzamarrak, ipurdiak, oinak, ukondoak,…).
Guneak neurtu ostean, sentitutako emozioak, aurkitutako elkar-laguntzaren beharra edo guztion arteko kolaborazioaren garrantzia komunean jarriko ditugu.

Pertsona bat, altxor bat

Aktibitate honetan taldekide baten ezaugarri fisikoen eta pertsonalen deskribapen positiboa egiteko eskatuko diegu ikasleei.
Horrekin, eta errespetuzko jarrerararekin ezaugarrietan, trebetasunetan edo sentimendu pertsonaletan sakonduko dugu topikoetatik urruntzen geure jatorriaz eta berezitasunez aparte denok antzeko ezaugarriak ditugula eta oso baliotsuak garela behatuz.

We are different, we are equal

Ingeleseko “ezberdinak baina berdinak” esalditik abiatuta, ikasleek ideien euria egingo dute kontzeptu hori inguruaren errealitatearekin erlazionatuz, gero argazkiekin eta ingelesezko hitzekin aniztasunari buruzko horma-irudi bat egiteko.

Erritmo-mota askori jarraituz egingo dugu dantza

Aktibitate honetan musikaren bitartez kultura ezberdinekin topatuko gara, komunikazioaren eta pertsonen arteko hurbiltasunaren ibilgailua.
Ikasleek, taldeetan banatuta, kontinenteko edo egokitutako lekuaren bi herrialdeen musika tipikoa bilatu behar dute, gero hautatutako erritmo eta abestiekin joko kooperatibo bat egiteko.

Berdinak eta desberdinak

Aktibitate hau taldea hiru edo lau errenkadatan banatzean datza, zenbait balioen arabera ordenatzen joateko: garaiera, jaioteguna, ilearen kolorea,… Erabilitako irizpideen arabera okupatzen dugun lekuari eta nola beste pertsona taldeekin berdintzen gareneri (hasieran pentsatzen ez genituekin ere) buruz hausnartzeko aukera.

Elikagai ezberdinak jaten ditugu, elikagai berdinak jaten ditugu

Pertsona guztiok elikatzen gara geure elikatze-beharrak betetzeko, baina era ezberdinean egiten dugu.
Dinamika honekin gosarian, gustu eta ohitura ezberdientan eta munduko leku ezberdinetan aurkitzen diren modu eta ohitura ezberdinetan zentratuko gara, osasuntsua denari erreferentzia egiten diona bereiziz.

Munduko erretratuak

Aktibitate honek erretratuak egin duten munduko margolariei buruz ikerketa bat egitean datza.
Ikasleek ikerkerlan bat eta auketatutako erretratuaren aurkezpena egingo dute: egiletza, erabilitako teknika eta materialak, lanari buruzko iritsi pertsonala…
Errespetu maximozko giroa sustatuz, erakusketetan hizkuntza egokiari eta errespetuzkoari arreta berezia emango diogu, aurkezpenetarako bete behar diren balorazio fitxen bidez klasearen arreta eta entzute aktiboa piztuz.

© 2011 ALBOAN - Padre Lojendio, 2, 2º 48008 – Bilbao - Teléfono: 944 151 135 CC Licencia de Creative Commons